Les portables interdits en classe à la rentrée 2018

Dans les faits, le portable est déjà interdit dans les salles de classe, selon le code de l’Éducation, article L511 du 12 juillet 2010, qui précise que « dans les écoles maternelles,les écoles, les collèges, l’utilisation durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur, par un élève, d’un téléphone mobile, est interdite »Et à priori, les smartphones devront être consignés dans des casiers qui ferment. Il est important de préciser en quoi cette mesure est nouvelle : jusqu’à présent les smartphones étaient acceptés dans l’enceinte de l’école et devaient être désactivés (éteints ou en mode avion) en classe. Dans les salles d’examen, les téléphones portables sont interdits au risque d’être sévèrement puni.Cette mesure envisagée par Emmanuel Macron pendant sa campagne voit une échéance claire pour sa mise en place.

Le ministre a tenu à rappeler que l’usage du téléphone portable est déjà interdit en classe, “avec les principaux, les professeurs et les parents, nous devons trouver le moyen de protéger nos élèves de la dispersion occasionnée par les écrans et les téléphones”.

Pourquoi une telle décision ? Parce que d’une façon générale, le message de santé publique préconise qu’il est « bon que les enfants ne soient pas trop, voire pas du tout, devant les écrans avant l’âge de 7 ans ». Pour ce qui est des collégiens, l’idée c’est de leur permettre de faire une vraie « pause » d’avec les écrans durant tout le temps scolaire.

Reste que selon une étude de 2015 menée au Royaume-Uni par la London School of Economics, l’utilisation du téléphone portable en cours nuirait à la concentration. L’étude qui s’est penchée sur les résultats scolaires de 130.000 élèves de 91 établissements du pays, montre que les élèves scolarisés dans des lycées qui ont interdit le téléphone portable ont de meilleurs résultats que ceux scolarisés dans des établissements dans lesquels le smartphone n’est pas banni. Et ce sont les élèves les moins à l’aise à l’école qui en pâtiraient le plus, détaillent les chercheurs.

Un soulagement pour les enseignants, une angoisse pour les élèves ? Le ministre de l’Education a annoncé que les smartphones seraient bientôt interdits dans l’enceinte de certains établissements scolaires.

.