Archives du mot-clé Etiquetage alimentaire

Logo Nutriscore ou 5C sur les emballages alimentaires

Des changements sont en vue dans l’impression des emballages alimentaires alors que depuis des années les associations et les consommateurs en font la demande, compte tenu essentiellement  d’une forte croissance de l’obésité chez les jeunes.

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a insisté sur le nouveau logo nutritionnel des emballages alimentaires des supermarchés français baptisé Nutri-Score (appelé aussi 5 C). Ce logo qui entre dans le cadre de la loi de modernisation du système de santé sera facultatif, conformément à la réglementation européenne.Le logo destiné à mieux informer les consommateurs sur la qualité nutritionnelle des biscuits, des pâtes et autres produits alimentaires a été sélectionné.parmi plusieurs propositions.

Pas obligatoire mais…cependant, il doit entrer en vigueur en avril.Il sera apposé par les fabricants qui le souhaiteront sur la face avant des emballages des aliments. Et ce malgré les oppositions des industriels, par la voix de l’Association nationale des industriels alimentaires (ANIA), rapidement rejoints par la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), représentant des grandes enseignes de la distribution.Cette vignette nutritionnelle  vise à présenter clairement la qualité des aliments en rayon dans les supermarchés suivant un code couleur et une lettre allant de A en vert foncé à E en rouge, A étant la meilleure note.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) est venue apporter un soutien de poids au NutriScore, louant dans un communiqué publié le 22 mars la position de la France :

« La décision prise récemment par la France de recommander le système NutriScore, un étiquetage pratique doté d’un logo en couleur permettant aux consommateurs de s’informer d’un seul coup d’œil de la valeur nutritionnelle des aliments, constitue une avancée importante pour la nutrition .« La décision prise récemment par la France de recommander le système NutriScore, un étiquetage pratique doté d’un logo en couleur permettant aux consommateurs de s’informer d’un seul coup d’œil de la valeur nutritionnelle des aliments, constitue une avancée importante pour la nutrition dans la Région européenne de l’OMS[…] avec des  données probantes disponibles à ce sujet, une démarche qui mérite d’ailleurs d’être saluée. Les autorités ont notamment pris en compte une étude qui compare la validité de quatre systèmes différents d’étiquetage nutritionnel, et ont conclu que le système NutriScore était le mieux adapté aux consommateurs[…] Le bureau de l’Europe de l’OMS félicite la France pour cette initiative qui valorise les systèmes d’étiquetage favorables au consommateur. »

L’étiquetage de la provenance deviendra obligatoire pour la viande et le lait

La France expérimentera à compter  du 1er janvier 2017 l’étiquetage de l’origine des viandes et du lait dans les produits transformés, une mesure réclamée par les associations de consommateurs et plus récemment par les éleveurs, selon un décret paru dimanche 21 août au Journal officiel.

Ce décret « rend obligatoire l’indication de l’origine du lait ainsi que du lait et des viandes utilisés en tant qu’ingrédients dans les denrées alimentaires préemballées ». L’expérimentation, qui avait reçu le feu vert de la Commission européenne en mars dernier, débutera le 1er janvier prochain et durera deux ans, jusqu’au 31 décembre 2018.

A l’issue de l’expérimentation, un rapport d’évaluation sera transmis à la Commission européenne, « sur la base duquel pourra être envisagée la pérennisation du dispositif », précise le texte.

Les distributeurs ont jusqu’au 31 mars 2017 pour écouler les stocks de plats préparés ne mentionnant pas l’origine des viandes et du lait qu’ils contiennent.

laitages

L’étiquetage devra préciser :

  • pour la viande : le pays de naissance, d’élevage et d’abattage des animaux
  • pour le lait : le pays de collecte, de conditionnement et de transformation.