Eviter une salmonellose

Après les dérives des produits Lactalis fabriqués en Mayenne des questions citoyennes se sont posées vis à vis des salmonelloses:

Comment les éviter? et avec quels produits sont -elles transmises? une telle contamination  peut également concerner les viandes et les oeufs. Les salmonelles peuvent potentiellement se retrouver dans une grande variété de produits alimentaires,consommés crus, peu cuits ou ayant fait l’objet d’une contamination post-cuisson, notamment viande (particulièrement volaille), œufs et produits laitiers.

Leurs noms proviennent de celui d’un vétérinaire américain qui les a découvertes, Daniel Elmer Salmon, les salmonelles proviennent du tube digestif des animaux. Souvent, c’est un manquement aux règles d’hygiène qui déclenche une contamination à l’alimentation humaine. Elles sont à l’origine des salmonelloses, maladies infectieuses “généralement bénignes” selon le ministère de l’Agriculture, et “relativement fréquentes, avec environ 300 cas par million d’habitants par an“.

Quels symptômes? les infections à Salmonella surviennent dans les 3 jours suivant l’ingestion, et ressemblent à la gastro-entérite, avec une diarrhée, des crampes abdominales, des nausées/vomissements et de la fièvre dans la majorité des cas.

Voici comment s’en prémunir?

Les salmonelles survivent aux basses températures, y compris à la congélation, mais meurent à la cuisson. La meilleure protection contre le risque de salmonellose est donc une bonne cuisson des aliments. Penser également à respecter la chaîne du froid et conserver les aliments crus à part. Les aliments, en particulier les viandes, doivent être cuites à au moins 65°C pendant 5 à 6 minutes, selon l’Institut Pasteur, qui précise que pour le steak haché congelé ou surgelé, la cuisson doit être effectuée sans décongélation préalable car elle augmente le risque de multiplication bactérienne. Car si le froid bloque le développement des bactéries, il ne les tue pas.