Des tonnes d’aliments pour bétail mis en lien avec l’antibiorésistance ?

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) signalerait des organismes génétiquement modifiés (OGM) interdits qui seraient  retrouvés en grande quantité dans des aliments pour animaux d’élevage dans plusieurs pays européens.Cette découverte est d’autant plus inquiétante que ces micro-organismes impliqués sont résistants aux antibiotiques et représentent donc un risque à moyen terme pour la santé animale et humaine. Depuis plusieurs années les autorités sanitaires s’interrogent face à la croissance de l’antibiorésistance d’où l’intérêt de cette alerte.

La substance incriminée est la vitamine B2, un additif destiné à nourrir toutes les espèces animales (porcs, volailles, bovins…). Aussi connue sous le nom de « riboflavine (80 %) » en référence à son degré de pureté –, elle peut être produite par la souche génétiquement modifiée d’une bactérie au nom aussi savant que barbare : Bacillus subtilis KCCM-10445. Affaire à suivre !