Une autoroute ferroviaire en Hte Savoie?

Nous relayons l’information que nous transmettent les associations locales des pays du Mont Blanc:

Jeudi 8 décembre 2016, juste avant une réunion prévue à Chamonix avec le Préfet de Haute-Savoie, les associations du Mont-Blanc et de Maurienne et la FRAPNA Rhône-Alpes, avec les collectivités de Savoie et Haute-Savoie (Mont-Blanc, Annecy, Chambéry), ont pris une position commune inédite, très ferme. Les signataires demandaient un arrêt temporaire du trafic international de transit des marchandises dans les vallées alpines, afin de protéger la santé des habitants face au pic de pollution en cours. Elles demandaient aussi, sans délai, le déploiement et développement du système d’Autoroute Ferroviaire Alpine (AFA), désormais parfaitement opérationnel, pour la traversée des Alpes par le rail.autoroute-ferroviaire

Vers un déploiement de l’AFA rapidement ?

Le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez a eu vent du communiqué, signé par deux de ses vice-présidents: Eric Fournier et Patrick Mignola. Dès samedi, il s’est rendu sur la plate-forme de chargement de l’AFA à Aiton, près de Chambéry, accompagné de plusieurs vice-présidents. Séduit par ce qu’il a vu et entendu, le président de la Région a annoncé qu’il voulait que ce service passe rapidement de 4 trains actuellement à 10 trains par jour, puisque c’est techniquement possible. Il souhaite l’extension de ce service vers l’est lyonnais, se dit prêt à engager des financements, et il veut présider lui-même un comité pour le développement de l’AFA. Le sujet sera discuté au Conseil Régional dès cette semaine.