Le million de signatures de l’Appel des coquelicots est franchi: une ICE prend la relève

89% des Français sont pour une interdiction totale des pesticides d’ici à cinq ans. Il y a un an, cette semaine, nous commencions partout en France les rassemblements pour l’appel des coquelicots : un an après nous avons atteint le million de signatures mais nous ne relâchons pas nos efforts.

Deux études récentes nous intiment de poursuivre nos efforts sans relâche.

La première décrit l’impensable : le crash en cours des populations d’invertébrés terrestres en Europe est plus rapide encore que les estimations publiées jusqu’à présent ; leur biomasse a chuté de 67% en 10 ans.

La 2ème émane du CNRS est publiée dans Plos One ( que vous retrouverez sur notre site en Novembre) sur les fameux SDHI (la succinate déshydrogénase (SDH), hormone qui perturbe le système respiratoire du vivant.

Or, une initiative en provenance de l’Europe à la demande de plusieurs pays (Italie, Roumanie, France,  Autriche,  Allemagne,  Belgique et Grèce) nous engage encore plus : c’est une ICE (outil d’Initiative populaire)  pour interdire les pesticides de synthèse d’ici 15 ans ?  Nous sommes sollicités pour une nouvelle récolte de signatures qui se déroulera jusqu’au 30 septembre 2020, sur les sites Save Beens and Farmers et Générations Futures pour la France. Pour parvenir à une demande efficace, la France devra dépasser en France 55 000 signatures.